La maison de Lennon et Schultz: petite histoire du fonctionnement cérébral de votre enfant

L’enfant fait une crise …
Le parent essaie de le raisonner , de lui faire entendre «raison »… la crise empire …
Cela se reproduit encore et encore …

Lire plus

Naissance du Collectif: L'enfance n'est pas une maladie

Quand les naissances s’enchaînent !!!
J’ai le plaisir de vous informer de la naissance du  Collectif : L'enfance n'est pas une maladie
Avant le rassemblement de janvier et de nos discussions à venir , il me semblait nécessaire de créer cette page qui sera le point de ralliement des articles , informations , invitations et compte -rendu de nos actions et de l’avancée de la mission.
Ce collectif regroupera professionnels de l’enfance ( santé, éducation …) , parents ( grands- parents , famille ) et citoyens qui se sentent concernés
Vous ÊTES tous ce collectif et les bienvenus pour y participer ! Vous êtes déjà si nombreux - nombreuses à avoir manifesté votre désir de vous y joindre ! Merci !!!!
Cette page est le début d’une longue aventure tous ensemble !
L’idée est de pouvoir évoquer les défis de l’enfance face à cette société exigente et de réfléchir aux enjeux de pathologisation des élans naturels de l’enfance .
Alors n’hésitez pas à suivre la page qui sera , j’en suis sure , un espace d’échanges bienveillants , respectueux et riches dont la seule préoccupation commune sera celle des enfants !
Alors comme sur la photo, cheveux au vent et poing levé, à bientôt!

Un grand rassemblement sur l'enfance en janvier! Joignez- vous à moi!

Vous êtes parents , professionnels de l’enfance , ou simplement préoccupés par la cause des enfants actuellement ?
J’ai besoin de vous .

Lire plus

Le coup de gueule du vendredi

Chaque vendredi , je livrerai un petit ( ou gros) coup de gueule, souvent inspiré d'une lecture ou d'une vidéo...

Aujourd'hui j'ai ri à la vidéo de la sémillante et provocatrice Olivia Moore sur les activités des enfants... caricature et extrême? Pas sûre...

Voilà ce que cela m'inspire...

Dans un monde où nous ne savons plus ce qu’est  un enfant , au point où chaque sortie de cadre de la norme est pathologisée ou étiquetée pour être mieux et rapidement recadrée…
Normes édictées par des adultes qui sont convaincus d’être l’aboutissement ultime , complet et efficace de l’évolution humaine …
Et qui croient donc savoir :
- ce dont l’enfant a ultimement besoin pour surmonter le « handicap de l’enfance »
- ce qu’un enfant vit lorsqu’il a une émotion forte ( II en rajoute , c’est de la manipulation , ce sont des larmes de crocodiles )
- ce dont il a besoin pour s’épanouir, devenir un Adulte responsable,  et «réussir sa vie » donc par extension être heureux …
Bref ces adultes , nous , professionnels , parents , éducateurs , enseignants … qui avons oublié que nous partageons le même point commun: nous avons tous été des enfants .
Ces adultes donc qui , «  compte tenu de la géopolitique actuelle et des marchés émergents » ( 🙄) croient nécessaire effectivement que , parler russe ou mandarin , et ce le plus tôt possible , sera la clef pour leurs enfants d’un avenir brillant et heureux …

Qui confondent éveiller l’enfant et le remplir de supposés savoirs nécessaires au développement de son «  plein potentiel » 🙄🙄

À nous tous  je voudrai donc  rappeler que :

👩‍⚕️Avoir un emploi du temps de ministre en terme d’activités extrascolaires n’a rien de louable pour un enfant : un enfant doit apprendre à s’occuper seul parfois , s’ennuyer surtout .
Le fait qu’il ait un trou dans son agenda le samedi entre 13h et 13h 15 ne va pas le précipiter dans une abîme dépressive et encore moins lui faire perdre des points de bonheur ou de réussite future …

👩‍⚕️L’éveil  ne nécessite souvent rien de bien sorcier puisque l’enfant s’éveille et apprend à travers le jeu et l’enthousiasme qu’il y met.

👩‍⚕️Lorsque  l’on parle de développer le plein potentiel de l’enfant , c’est méconnaître ce que  les neurosciences nous rappellent:
Chaque être humain naît avec une explosion de neurones et de potentialités extrêmes dès le départ : neurones et potentiels qui vont s’élaguer et disparaître pour certains au fil des années , avec les contraintes / limites/restrictions et injonctions paradoxales du monde dans lequel ils seront plongés… pour devenir … des adultes certes « spécialistes » de leur domaine mais ayant perdu cette explosion de potentialité initiale …

Voilà merci ce sera tout pour aujourd’hui:)

Bonne fin de semaine à tous!

 

Copyright 2021 Céline LAMY. Tous droits réservés.

 

 

 

Le lieu sûr

Aujourd’hui j’ai eu à réfléchir pendant toute ma journée de garde sur ce que pouvait être le lieu le plus sûr pour les patients que je prends en charge ...
Nous sommes confrontés à des enfants souffrants et nous devons décider de leur «orientation »: Peuvent ils retourner au domicile , doivent -ils être hospitalisés , placés en centre  ?

Lire plus

J’ai eu honte

Ma fille il y a quelques jours, dans une compétition d’équitation (sa première), a chuté.

Remontée sur le canasson, elle a gardé le sourire pour finir son tour de piste.

Quelques minutes après, je lui signifiais combien je la trouvais courageuse d’être remontée et d’avoir souri jusqu’au bout (alors que moi je me remettais tout juste de mon presque arrêt cardiaque après sa chute!).

Elle me répondit : « Je me suis dit que les gens se moquaient sûrement de moi d’être tombée, alors j’ai gardé le sourire pour ne pas en rajouter. Mais j’ai eu honte »

Lire plus

Traité de paix avec soi-même

Notre ami Tenzin, d’un âge inconnu mais d’une sagesse infinie, ayant traversé de nombreux pays pour fuir le Tibet, nous racontait que, depuis son exil, il marchait tous les jours, chaque matin, quelle que soit la météo avec son meilleur ami. Je trouvais formidable qu’il ait pu venir avec un ami… Regard mystérieux et sourire. « Non, me répondit-il, je suis venu ici tout seul »

Lire plus